21 giugno 2018

Ma terre, Mon sang

Ma terre Mon sang_ Cheikh_Tidiane Gaye FronteRecueil de poèmes édité par Ruba Editions (Sénégal)

Quand, tout au long de son poème, Cheikh Tidiane nous parle de l’art de ses “Maîtres”, il s’agit bel et bien de ces poètes qui ont séduit et inspiré les phares de notre littérature de langue française et qui ont ainsi permis l’éclosion des chefs-d’œuvre de dimension universelle, car il est vrai que c’est du particulier que l’universel reçoit – paradoxalement – ses racines. A cet enfant du Sénégal la France impériale a imposé une langue : celle de Racine ; l’Italie, sa terre d’exil, a prêté une autre langue : celle de Dante ; il a su en faire des instruments de libération et de développement à la manière de ses aînés, en demeurant fidèle à ses “Maîtres” :

           

 

Pagine 1 2

Lascia il tuo commento

*